Vịnh Hạ Long

  • Durée: 10 jours - Despart: Quelquepart
  • Ajouter dans ma liste préférée
  • Télécharger le PDF

J'écoute en soupirant la pluie qui ruisselle. Frappant doucement sur mes carreaux. Comme es milliers de larmes qui me rappellent. Que je suis seul en l'attendant. La seule fille que j'aime n'a pas su comprendre. Quelle seule comptait pour moi. Et près de la fenetre je reste à attendre.En guettant le bruit de ses pas. Pluie oh dis-lui de revenir un jour. Et qu'entre nous renaisse encore un grand amour. Le passé ne sera plus qu'un triste souvenir.J'écoute en soupirant la pluie qui ruisselle. Frappant doucement sur mes carreaux. Comme es milliers de larmes qui me rappellent. Que je suis seul en l'attendant. La seule fille que j'aime n'a pas su comprendre. Quelle seule comptait pour moi. Et près de la fenetre je reste à attendre.En guettant le bruit de ses pas. Pluie oh dis-lui de revenir un jour. Et qu'entre nous renaisse encore un grand amour. Le passé ne sera plus qu'un triste souvenirJ'écoute en soupirant la pluie qui ruisselle. Frappant doucement sur mes carreaux. Comme es milliers de larmes qui me rappellent. Que je suis seul en l'attendant. La seule fille que j'aime n'a pas su comprendre. Quelle seule comptait pour moi. Et près de la fenetre je reste à attendre.En guettant le bruit de ses pas. Pluie oh dis-lui de revenir un jour. Et qu'entre nous renaisse encore un grand amour. Le passé ne sera plus qu'un triste souvenirJ'écoute en soupirant la pluie qui ruisselle. Frappant doucement sur mes carreaux. Comme es milliers de larmes qui me rappellent. Que je suis seul en l'attendant. La seule fille que j'aime n'a pas su comprendre. Quelle seule comptait pour moi. Et près de la fenetre je reste à attendre.En guettant le bruit de ses pas. Pluie oh dis-lui de revenir un jour. Et qu'entre nous renaisse encore un grand amour. Le passé ne sera pJ'écoute en soupirant la pluie qui ruisselle. Frappant doucement sur mes carreaux. Comme es milliers de larmes qui me rappellent. Que je suis seul en l'attendant. La seule fille que j'aime n'a pas su comprendre. Quelle seule comptait pour moi. Et près de la fenetre je reste à attendre.En guettant le bruit de ses pas. Pluie oh dis-lui de revenir un jour. Et qu'entre nous renaisse encore un grand amour. Le passé ne sera plus qu'un triste souvenirJ'écoute en soupirant la pluie qui ruisselle. Frappant doucement sur mes carreaux. Comme es milliers de larmes qui me rappellent. Que je suis seul en l'attendant. La seule fille que j'aime n'a pas su comprendre. Quelle seule comptait pour moi. Et près de la fenetre je reste à attendre.En guettant le bruit de ses pas. Pluie oh dis-lui de revenir un jour. Et qu'entre nous renaisse encore un grand amour. Le passé ne sera plus qu'un triste souvenirlus qu'un triste souvenir

demander un Devis

Abonnez pour recevoir notre newsletter